Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
3 mai 2009 7 03 /05 /mai /2009 22:59

Déclenchement des émeutes de Los Angeles.

Durant 3 nuits, la cité est le théâtre de violentes émeutes créées par la tension raciale entre blancs et noirs. Les faits débutent le 29 avril lorsque 4 policiers blancs frappent à terre un automobiliste noir. Malgré le film vidéo prouvant les violences policières, les 4 policiers sont innocentés.

Dans les rues, la foule manifeste et demande justice, sans succès. La foule explose et les affrontements font 58 morts et des milliers de blessés, ce furent les émeutes les plus graves depuis la lutte contre la ségrégation raciale dans le sud du pays. Pour rétablir l'ordre, le président Bush envoie 4500 soldats qui parviennent à mettre fin aux insurrections dans les quartiers majoritairement noirs qui sont dévastés, et des milliers de boutiques ont été pillées.

Ces emeutes, quelques mois après la disparition de l'URSS et la victoire lors de la première guerre du Golfe, montraient au monde que cette puissance victorieuse connaissait de graves faiblesses. Elles mettaient surtout en valeur l'échec du modèle américain, d'intégration et brisaient la légende du melting pot, montrant que depuis la fin officielle de la ségrégation les injustices étaient toujours présentes et flagrantes dans la plus grande démocratie du monde. Ces émeutes montraient tout simplement l'échec du modèle américain d'un point de vue social à une époque où le modèle soviétique s'était effondré et où celui des Etats Unis semblait triomphant.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 22:52

Insurrection espagnole à Madrid contre les troupes françaises.

Depuis les évènements du Soulèvement d'Aranjuez (17 mars 1808) qui avait finis par amener le roi à abdiquer sous les pressions de son frère Bonaparte et des troupes françaises présentes à Madrid sous les ordres de Murat, la révolte nationaliste grondait en Espagne.

Le 2 mai 1808, la multitude commença à se concentrer devant le Palais Royal. La foule vit comment les soldats français amenaient hors du palais la reine d'Etrurie qui devait être amenée à Bayonne. Sa sortie ne produisit aucun choc. La présence d'une autre voiture a fait penser qu'elle était destinée à l'infant François de Paule. Au cris de ¡Que nos lo llevan! (Ils nous l'enlèvent!), la foule pénétra dans le palais. L'infant apparut à un balcon augmentant l'agitation sur la place. Cette agitation est exploitée par Murat, qui dépêche un bataillon de grenadiers de la Garde Impériale au palais, et fait tirer dans le foule qui se disperse dans tout Madrid aux cris de Mort aux Français. La lutte va s'étendre à Madrid et durera pendant des heures.

Les madrilènes n'avaient presque aucune arme et durent recourrir aux techniques du combat de rue.Tout cela ne fut pas suffisant et Murat put mettre en pratique une tactique aussi simple qu'efficace. Quand les madrilènes ont voulu se rendre maitres des portes de l'enceinte de Madrid pour empêcher l'arrivée des forces françaises cantonnées hors de Madrid, il était trop tard. Cependant la résistance à l'avance des français fut beaucoup plus efficace que ce qu'avait prévu Murat ; mais cette opération permit à Murat de mettre Madrid sous la juridiction militaire. C'est-à-dire, traiter les madrilènes comme des rebelles.

Peu à peu, les foyers de résistance tombèrent. Des centaines d'espagnols, hommes et femmes, et des soldats français meurent dans cet affrontement. Le tableau de Goya La Charge des Mamelouks reflète les combats de rue qui se sont produit ce jour. Pendant ce temps, les militaires espagnols restent généralement passifs dans leurs casernements.

La répression est très dure. Murat voulait montrer que c'était lui qui gouvernait l'Espagne. Le soir du 2 mai, il signa un décret créant une commission militaire, présidée par le général Grouchy pour condamner à mort toutes les personnes arrêtées avec les armes à la main. Au Salón du Prado et dans les champs de La Moncloa, on fusille des centaines de patriotes. Peut-être quelques milliers d'Espagnols ont perdu la vie lors du soulèvement et des exécutions qui ont suivi. De leur côté, les Français ont perdu ce jour là 60 officiers et 900 soldats.

Murat pensait, sans doute, en avoir fini avec les élans révolutionnaires des espagnols, en leur inspirant une terreur effrayante. Cependant, la violence utilisée ne fit qu'enflammer le courage des espagnols. Elle donna le signal du début de la lutte dans toute l'Espagne contre les troupes d'invasion. Ce même 2 mai, dans la soirée, dans la ville de Móstoles un édit est publié dans lequel on appelle tous les espagnols à prendre les armes contre l'envahisseur. Cet édit, d'une manière indirecte, a provoqué le soulèvement général.

Ce 2 mai 1808 est donc le début de l'insurrection victorieuse des espagnols contre les troupes d'occupation françaises, c'est le début de la fin pour les français dans ce pays où ils subiront une terrible guerre de guerilla et continueront une politique de terreur extrêment contre-productive qui les mena finalement à se battre aux portes de Toulouse contre les espagnols et les anglais débarqués pour les appuyer.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
28 avril 2009 2 28 /04 /avril /2009 22:45

Exécution du dictateur Mussolini par des résistants italiens.

C'est la fin tragique de cet homme qui a inventé le mot fascisme et l'expression "Etat totalitaire, qui pour lui étaient des valeurs positives. Après avoir dirigé son pays pendant une vingtaine d'année, s'être allié à Hitler et avoir rêvé de reconstruire la grandeur de l'Empire romain (annexion de l'Albanie, prise de territoires en France, guerre en Grèce et en Ethiopie, attque de l'Egypte) cet homme était tué par des résistants de son propre pays.

Depuis le débarquement des Etats Unis et du Royaume Uni, auquel des troupes françaises étaient associées son gouvernement avait été renversé et une république italienne se battait aux côtés des alliés alors qu'avec ses fidèles il formait dan sle Nord de l'Italie, sous contrôle allemand, la République de Salo.

Il fut donc finalement capturé et exécuté par des italiens ne suivant pas sa politique. En effet, malgré tout ce que Mussolini pouvait laisser croire, l'adhésion à ses idées politiques était très faible dans son pays, où il y eu des résitants dès le début de la guerre (voire même avant si l'on considère les sabotages dans les usines dans les années 30).

La fin de ce dictateur est aussi celle de la fiction d'une Italie fasciste, sa manière et la façon dont le corps fut exposé plus tard et dont les italiens se comportèrent face à sa dépouille, sont les meilleures preuves que si ce fut un italien qui inventa le fascisme et le totalitarisme il fut incapable de mettre en place ses théorie. Cette mort prouve au monde que l'Etat fasciste italien n'était rien d'autre qu'un régime répressif sans véritable base sociale, qu'un idée jamais concrétisée dans les faits. Si l'Italie a pu être considérée dans le camps de vainqueurs grâce à la République italienne crée en 1943, elle l'était dans les faits grâce à sa résitance depuis des années contre son propre dirigeant.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
25 avril 2009 6 25 /04 /avril /2009 22:48

Révolution des oeillets au Portugal mettant fin à la dictature mise en place par Salazar et dirigée par Caetano.

Des militaires rebelles s'emparent des points stratégiques du pouvoir dans tout le pays dans la nuit, après la diffusion d'une chanson révolutionnaire qui avait été choisie comme signal de l'insurrection. Seize heures plus tard, le régime dictatorial s'effondre.


Malgré les appels réguliers des « capitaines d'avril », les chefs des insurgés, à la radio incitant la population à rester chez elle, des milliers de Portugais descendent dans la rue, se mêlant aux militaires insurgés. L'un des points centraux de ce rassemblement est le marché aux fleurs de Lisbonne, alors richement fourni en œillets, dont c'est la saison. Certains militaires insurgés mettront cette fleur dans le canon de leur fusil, et ceci sera à l'origine du nom de cette révolution.

Celle-ci se déroula sans combats ou presque (la police secrète tente de résister) et le dictateur fut expulsé vers le Brésil. Cette révolution ouvre la voie à la démocratie dans la pays, qui lui a permis d'entrer dans l'union européenne, mais elle est aussi importante pour les anciennes colonies protugaises qui acquièrent alors leur indépendance (même très éphémère en ce qui concerne le Timor Oriental envahi par l'Indonésie). Cette date est donc importante car elle est une étape importante de la fin des dictatures en Europe du sud et la dernière grande étape de la décolonisation. On peut donc dire que cette date du 25 Avril 1974 porte en elle toutes les grandes idées de son époque.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
23 avril 2009 4 23 /04 /avril /2009 23:04

A Alger, putsch militaire des généraux français Challe, Salan, Jouhaud et Zeller qui refusent la politique menée par le général de gaulle, président de la République Française. Celui-ci a fini par accepter le principe de discussions avec le FLN qui se bat pour l'indéepndance de l'Algérie et par admettre le droit à l'autodétermination des musulmans de ce territoire où vivent aussi un million d'européens.

Les français d'Algérie se sentent abandonnés et soutiennent cette tentative de coup d'Etat. Dès le 21 les rebelles avaient pris le contrôle d'Alger mais c'est le 23 que le général de Gaulle se saisi des pleins pouvoirs, en vertu de la constitution pour contrer cette tentative de "pronunciamento" dirigée par des généraux plus ou moins à la retraite qui ne supportaient pas l'idée de voir la France perdre une nouvelle guerre.

Dans son discours à la nation de Gaulle appelle les appelés du contingents présents en Algérie à ne pas suivre les généraux putshistes, et c'est ainsi qu'il parvient sans combats, en suscitant un immense mouvement de refus légitime d'obéissance dans l'armée, à mettre fin à cette réaction militaire à sa politique de décolonisation.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
13 avril 2009 1 13 /04 /avril /2009 10:21

Les croisés, partis pour libérer Jérusalem des musulmans qui ont repris la ville grâce à Saladin quelques années auparavant attaquent Constantinople.

C'est l'achèvement de longs processus qui touchaient aux mentalités occidentales face aux croisades.
Depuis toujours l'Orient attirait les occidentaux par ses richesses, et l'Empire byzantin était le plus riche et le plus faible des Etats de la région. Déjà, avant les croisades, les normands du sud de l'Italie avaient tenté de s'emparer de cet Empire.
De plus les relations avec cet Empire étaient très tendues en raison de nombreux conflits. A propos de la souverraineté sur certaines villes de la côte adriatique, mais aussi sur Antioche, capitale métroplitaine, tout d'abord. Mais aussi, conflits dogmatiques entre catholiques suivant le pape et orthodoxes, suit au grand schisme. A propos enfin de la traversée du territoire byzantin tout simplement et des relations entrenues par cet Etat avec ses puissants voisins seljukides. Les occidentaux voyaient les orthodoxes comme des ennemis religieux équivalents aux musulmans, d'autant qu'ils avaient signé des accords avec ceux-ci.
Enfin, et c'est la raison la plus souvent invoquée pour expliquer cette action, le mercantilisme des cités italiennes qui avaient pris le contrôle du commerce en Méditerranée orientale et ne se souciaient plus du tout de l'aspect religieux d'une croisade. D'ailleurs elles avaient tou à perdre à cette nouvelle guerre qui aurait mis à mal leurs relations privilégiées avec l'Etat ayyubide installé par Saladin en Egypte (le port d'Alexandrie) et en Syrie.

Cette croisade avait d'ailleurs dès le départ mal débutée puisqu'elle avait commencé par attaquer une ville byzantine de l'Adriatique à la demande de Venise qui contolait les bateaux qui transportaient les troupes.le détournement définitif de cette croisade avait eu lieu quelques jours plus tôt et ce 12 avril 1204 les croisés attaquaient Constantinople, la capitale byzantine, et la pillait pendant plusieurs jours (ne respectant même pas les lieux saints chrétiens de la ville).

Les conséquences de ce détournement furent terribles pour toute l'histoire de l'Orient méditerranéen. D'une part cela consommait la haine entre orthodoxes et catholiques, entre grecs et latins, relations qui d'un point de vue religieux sont toujours en quête d'amélioration. Ce qui se caractérisa donc par une division entre chréteines à un moment où l'union leur était plus que jamais nécessaire.
D'autre part cela détruisait, momentanément il est vrai, l'Empire byzantin, certainement la plus grande puissance chrétienne d'Europe, et le remplaçait par un Empire latin difficile à gérer, tris instable et en butte à l'opposition de nouveaux Etats créés sur les ruines de l'Empire byzantin (Empire de Nicée, Epire) qui allaient faire la guerre à l'Empire latin jusqu'à la reprise de Constantinople. Donc les latins, c'est à dire les catholiques, allaient à partir de ce moment là devoir défendre avec bien peu de chevaliers des territoires très éloignés les uns des autres (Constantinople, Acre, Antioche...). Ces chevaliers allaient d'ailleurs souvent préférer s'installer dans l'ancine Empire byzantin qu'en Syrie en raison de la richesse de ces terres comme du fait que les musulmans étaient de biens plus terribles guerriers que les grecs.
Enfin cela permit aux musulmans de pouvoir consolider leurs positions alors même que leurs conquêtes récentes étaient mal assurées et que l'Etat fondé par Saladin vascillait légèrement en raison de son système féodal. En ajoutant à cela qu'un terrible péril arrivait sur la Syrie musulmane par l'Est (les Kwarizmiens puis les Mongols) ce qui aurait peut être permis aux catholiques de repasser à l'attaque s'ils avaient eu plus de forces, on comprend que cela fut une grande nouvelles pour les musulmans.

Cette attaque de Constantinople fut donc l'aboutissement d'une lente évolution de la mentalité des croisés et fut lourd de conséquences pour toute l'Histoire de la Méditerranée orientale. Par tout ce qu'il implique c'est l'un des événements majeur de l'histoire mondiale.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
12 avril 2009 7 12 /04 /avril /2009 22:24

Le cosmonaute soviétique Youri Gagarine fait le tour de la Terre en 108 minutes à bord de Vostok I . Gagarine décolle de la base de Baïkonour au Kazakhstan à 9H07. Après 1H48 passé dans l'espace, il atterrit près de Saratov en Russie.

Les soviétiques battent ainsi de peu les américains dans leur lutte pour la conquête spatiale. Le 5 mai 1961, c'est au tour de l'astronaute américain Alan B. Shepard d'effectuer un vol spatial de 15 minutes, dans la cabine Mercury Freedom 7 .

Cette course à l'espace était menée par les deux grandes puissances mondiales qui y voyaient l'avenir et le symbole de leur prééminence. Les soviétiques avaient été les premiers à envoyer un satellite dans l'espace, puis un être vivant et enfin un homme. Mais les Etats Unis rattrapaient petit à petit leur retard et ils furent les prmeiers sur la Lune, ce qui était l'objectif ultime de la conquête de l'espace.

D'ailleurs la fin de ctete course se déroula durant les années de la Détente, quand les deux super-puissances mettaient un frein à leur rivalité. Cette recherche de la supériorité à travers l'espace se retrouvera au début des années 80 quand les Etats Unis lancèrent le programme IDS de construction d'un bouclier anti-missile dans l'espace. La volonté de l'URSS de rivaliser fut si coûteuse qu'elle participa à la ruine de l'Etat.

Enfin il faut noter que les tension actuelles entre la Russie et les Etats Unis ne sont que les héritières de tout ce lent processus puisqu'elles portent encore sur ce bouclier anti-missile.

Le premier homme dans l'espace est donc certes une prouesse technologique exceptionnelle mais c'est aussi une étape dans un grand affrontement qui existe encore aujourd'hui de façon aténuée, d'ailleurs de plus en plus de puissances annoncent leur volonté de remettre le pied sur la Lune pour prouver leur valeur alors que d'autres sont fières d'envoyer enfin leurs premiers satellites ou leurs premiers hommes dans l'espace, montrant ainsi l'emmergence de leur puissance. Ce rôle là existe donc encore de façon très importante.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
10 avril 2009 5 10 /04 /avril /2009 23:09

Ce jour là, Emiliano Zapata, grand leader de la révolution mexicaine était assassiné lors d'un piège tendu par le dictateur Carranza, qui était arrivé au pouvoir quatre ans après la défaite de Porfirio Diaz et après bien des péripéties.

Issu de la paysannerie métisse (mais pas aussi pauvre qu'on a bien voulu le dire), il avait pris les armes avec le slogan "Tierra y libertad" et avait organisé la réforme agraire en 1914 dans l'Etat de Morelos. En 1914 il était entré victorieux dans Mexico avant de devoir se replier.

Il était un grand dirigeant du Mexique et le général révolutionnaire le plus connu avec Pancho Villa. Il fut d'ailleurs le premier à être assassiné, suivi de peu par Carranza puis Pancho Villa. Sa mort précédait de peu la fin de la guerre civile qui dura presque dix ans et dévasta l'économie du pays, provoqua l'assassinat de tous les grands dirigeants qui s'élevèrent et garda un goût d'inachevé pour de très nombreux paysans mexicains.

Aujourd'hui encore son aura reste très forte, et son nom est cité à propos de toutes les réformes agraires dans son pays comme dans tout le reste de l'Amérique hispanique, et le mouvement indien zapatiste a ouvertement tenté de récupérer pour lui la poipularité de cet homme tombé au sommet de sa gloire ou presque.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
2 avril 2009 4 02 /04 /avril /2009 23:22

Le 2 avril 1982, 5000 fusiliers marins argentins attaquaient l'archipel des Falklands (que les argentins appellent Malouines), territoires situés à 480 km au large des côtes argentines. Les îles, colonies britanniques depuis 1833, sont revendiquées par l'Argentine.

Trois jours après l'invasion des troupes argentines, un corps expéditionnaire britannique part reconquérir les Falklands. Le 1er mai, le bombardement de Port Stanley par les Britanniques marque le début des hostilités. Le 21 mai, les forces britanniques débarquent sur l'île Malouine orientale. Le 14 juin, après 10 semaines de guerre, les troupes argentines capitulent. Margaret Thatcher sort renforcée de ce succès tandis que le général Galtieri, chef de l'État argentin est contraint de démissionner. Cette attaque qui avait été lancée par les généraux argentins dans le but de regagner en popularité dans leur payss e solde donc par un échec cuisant pour eux.

Cette guerre montre aussi une faille dans le bloc de l'Ouest à une période où les tensions avec le bolc de l'Est reprennent en raison de la crise des missiles en Europe et de l'invasion de l'Afghanistan par l'URSS. Elle montre aussi les limites de la solidarité internationale car les avis furent partagés, certains considérant l'Anglettre comme une puissance colonisatrice dans ce cas là. Mais la majorité des etats du monde finit par se rallier à l'Anglettre, y compris la France qui lui fournit le moyen de contrer les missiles qu'elle avait vendu aux argentins.

C'est une histoire peu connue des jeunes que cette guerre entre deux pays occidentaux dans les années 80, et qui pourtant mériterait d'être plus enseignée, ne serait-ce que pour l'impact sur la politique argentine d'une telle aventure, et sur la carrière de M Thatcher également.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
5 mars 2009 4 05 /03 /mars /2009 22:16

Cette date est très importante pour le vingtième siècle car elle correspond à la mort de Staline.

Cet homme qui était parvenu à mettre en place un régime totalitaire et un culte de la personalité très important mourrait sans avoir désigné de successeur. Il avait dirigé l'URSS pendant presque trente ans d'une main de fer, provoquant la mort de millions de personnes, opposants, membres de minorités ethniques ou tout simplement rivaux, avec des phases de paranoïa importantes.

Durant ces décénies, il a industrialisé à marche forcée son pays, a du lancer sa reconstruction après la deuxième guerre mondiale qui ravagé son territoire et provoqué une grande baisse dans sa population mais l'URSS est tout de même devenue une des deux plus grandes puissances mondiales et la Guerre Froide a commencé par sa seule volonté de s'opposer à l'Occident.

Son empreinte sur le pays était tellement forte qu'il fallu des années à ses successeurs pour remettre en cause son héritage et dénoncer véritablement l'ampleur de ses crimes. La mort de Staline c'était donc le début d'une nouvelle ère pour l'URSS mais aussi la fin d'unbe page qui fut très dure à tourner et qui reste marquante pour toute l'histoire russe et mondiale.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.