Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
11 mars 2014 2 11 /03 /mars /2014 07:34

Avant l’invasion de la Bactriane

Les Yuezhi avaient vécu dans les régions arides de l’Ouest de la Chine actuelle mais avaient été repoussés vers l’Ouest par la confédération des Xiongnu (des Huns) au début du IIe siècle av n.è. Ils s’installèrent dans un premier temps entre le Tien Shan et les sources de l’Ili, chassant les Sakas au Sud-ouest, vers la Sogdiane. Puis,fuyant une seconde fois vers l'ouest devant d'autres envahisseurs, ils sont allés se fixer en Bactriane, chassant ainsi les Sakas vers l’Ouest, c'est-à-dire les provinces orientales de l’empire parthe et les provinces occidentales du royaume gréco-bactrien.

L’invasion de la Bactriane

Autour de 135 av n.è, les Yuezhis arrivèrent en Bactriane, repoussant ainsi les Grecs au sud de l’Hindou Kouch.Comme cela a déjà été dit c’est probablement ce peuple qui détruisit Aï Khanoum. Quelques années plus tard, en 129 av n.è, l'ambassadeur chinois Zhang Qian[1]affirme qu’ils contrôlent les rives droites de l’Oxus et la rive gauche sans pour autant l’occuper.

On connait, en effet, à cette époque une multitude de petits souverains sur la rive gauche de l’Oxus. Il s’agit de dynastes locaux acceptant des monnaies parthes arsacides sur leurs territoires. Selon leurs noms, ils appartenaient à différents peuples, locaux ou nomades installés depuis peu dans la région et plus ou moins hellénisés. Nastène, Phassorès, Pabès, Aréilès, Palagès, Sapardbizès, Phseïgarachis et Hycordès ont laissé leurs noms sur des monnaies mais les fouilles clandestines actuelles enrichissent régulièrement cette liste qui est donc non exhaustive.On a par exemple trouvé dans le Badakhshan, lors de fouilles clandestines, une monnaie unique de Nastène, peut-être le descendant d’un fonctionnaire bactrien hellénisé d’Aï Khanoum du nom de Xatrannos, qui a régné sur une partie de la Bactriane ou du Badakhshan après son évacuation par les Grecs et avant la naissance du royaume kouchan. Il porte une causia, symbole macédonien utilisé par les rois gréco-bactriens mais un nom qui indique une origine locale et pas grecque, il s’agit donc d’un souverain hellénisé. Tous ces petits dynastes devaient dépendre des Yuezhis ou leur payer tribut.

Malgré tout cela Zhang Qian, en faisant son rapport à son empereur Wudi, conseilla d’intensifier les relations commerciales entre la Chine et ces régions où il avait constaté la présence de nombreux produits chinois mais aussi un grand développement urbain. On constate dans les années suivantes la présence d’un certain nombre d’émissaires chinois qui intensifièrent les relations commerciales, ouvrant ainsi ce que l’on appela la route de la soie.



[1] Il parle à cette occasion d’un peuple commerçant et citadin dont la transcription pourrait être selon certains le mot « tadjik », ce qui serait la première référence à ce peuple.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.