Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
14 septembre 2011 3 14 /09 /septembre /2011 16:06

Pour continuer sur de l'Antique et des peuples occidentaux pré-romains, j'ai décidé de me renseigner sur les Gaulois, les plus connus des représentants celtes. J'ai donc lu cet ouvrage, paru dans la collection de la petite bibliothèque de Payot,  écrit par un des plus grands spécialistes français de la question.

 

C'est un ouvrage très interessant, nourri de réflexions nombreuses, en particulier sur les héritages que les peuples actuels doivent aux peuples antiques, même si parfois cela va trop loin et tombe dans le stéréotype voire la caricature.

 

Sur les douze chapitre de cet ouvrage, onze sont consacrés à l'histoire des Celtes et des Gaulois, depuis leurs origines jusqu'à la conquête romaine de la Gaule. Les chapitres II, III, et IV portent sur la naissance des celtes, leurs caractéristiques communes et l'extension de l'ère celte en Europe. C'est une partrie qui m'a beaucoup intéréssée, malgré les défauts inérants à un tel sujets, qui sont le manque relatif de sources et en corollaire l'énoncé de nombreuses hypothèses explicatives, parfois convaincantes, parfois un peu faibles. L'auteur, sans cacher les différences régionales dans l'espace celte, met en avant l'unité de cette civilisation et les courants d'échanges qui devaient exister à cette époque à travers l'Europe.

Les chapitres suivants sont consacrés uniquement au Gaulois, étudiés sous tous leurs aspects, c'est un véritable tableau de la civilisation gauloise qui est proposé, complet et illustré par des représentations d'objets plus ou moins quotidiens. C'est vraiment le point fort de ce livre qui apporte énomément de connaissances à ceux qui comme moi restaient sur des savoirs très superficiels sur le sujet. On y trouve une géographie humlaine de la Gaule, mais aussi des développements sur l'art, sur le mode de vie, la religion ou la littérature.

Enfin, dans les deux derniers chapitres, on trouve de l'histoire mieux connue mais très bien expliquée, celle de la double menace qui finit par emporter l'indépendance de la Gaulle, celle des Germains à l'Est et celle de Romains au Sud-Est. Ces deux chapitres ont le mérite de rendre claires les opérations militaires mais aussi la façon de penser des gaulois de lépoque, entre collaboration et rêve d'indépendance et d'unité. L'auteur apporte d'ailleurs son avis qui est que l'invasion romaine semble avoir fait naitre un sentiment national en gaule mais que la victoire de ceux-ci a empêché les Gaulois de devenir un peuple puissant rival des autres peuples européens.

 

Pour conclure, je driais donc que c'est vraiment un livre passionant, qui m'a donné envie de monter un club civilisations mal connues au collège pour montrer aux élèves quelques éléments de cette civilisation, qui ne figure que très peu au programme et qui pourtant les fait rêver. Encore un livre vraiment utile pour la culture générale.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.