Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
25 juillet 2012 3 25 /07 /juillet /2012 11:09

C’est le cas le plus connu, le plus documenté, et le plus impressionnant pour une raison assez simple. C’est le seul site de l’époque hellénistique à avoir été bien fouillé, et son abandon à la fin de la période l’a en grande partie préservé. Il a malheureusement été totalement détruit par la guerre et les fouilles clandestines des trente dernières années, à tel point qu’il est très improbable qu’on puisse un jour y recommencer des fouilles.

Le site a visiblement été choisi par les Grecs pour sa ressemblance avec les sites des villes grecques de la Méditerranée. Il possède un site d’acropole, avec une ville haute surplombant toute la plaine avoisinante, et une ville basse qui s’étend au confluent de l’Amou Darya et de la Kokcha. Il est aisé à défendre avec une muraille s’étendant entre les rives de l’Amou Darya et le promontoire de la ville haute portant à l’extrémité sud-est une citadelle.

Le plan de la ville est orthogonal, comme celui de toutes les villes hellénistiques. Les monuments retrouvés eux aussi, par leurs fonctions, sont grecs. On a retrouvé un palais, qui part ses dimensions suggère qu’il s’agissait d’une résidence royale qui servait aussi de centre administratif. Il contenait de nombreuses salles, qui n’ont pas toutes été fouillées, mais on a pu retrouver ce qui pouvait être une bibliothèque et un groupe de salles abritant la trésorerie.

On a également retrouvé un gymnase, lieu d’éducation physique et intellectuelle de la jeunesse sous le patronage d’Hermès dont on a retrouvé une statue. De même, un grand théâtre a été retrouvé adossé aux contreforts de la ville haute.

Plusieurs lieux religieux ont été retrouvés mais le temple principal se trouvait entre le palais et la voie principale (parallèle à la rive de l’Amou Darya). Il était consacré principalement à Zeus si l’on en croit les restes de statue retrouvés dans la salle principale.

Enfin on a retrouvé l’Herôon de la ville, dédié à son fondateur Kinéas[1] et une fontaine publique, autres éléments caractéristiques de l’urbanisme grec.

Par ses monuments la ville d’Aï Khanoum est donc une ville grecque, entretenant la culture de leur région d’origine à travers sa bibliothèque, son théâtre ou encore son gymnase.



[1] C’est un lieu traditionnel pour les villes grecques, on y commémorait les fondateurs et les héros plus ou moins mythiques de la ville.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.