Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
15 juillet 2012 7 15 /07 /juillet /2012 10:56

Antimaque I, le successeur d’Agathocle, et sans doute un ancien général des armées bactriennes, change totalement de politique. Dès son avènement, il montre son hellénisme, en adoptant par exemple la coiffure traditionnelle macédonienne pour ses monnaies. Il prend pour épiclèse Théos, ce qui signifie qu’il est divinisé mais sans que cela entraine les pratiques cérémoniales achéménides, détestées par les Grecs. Même si l’on n’en a aucune preuve, il est possible qu’il ait du s’emparer de Taxila si l’on regarde l’ensemble de sa politique, ouvertement hostile aux Grecs et il est possible qu’il soit le fondateur de Sirkap, la ville grecque juste à proximité de Taxila, qui petit à petit éclipsa l’ancien site.

Il organise un partage du territoire immense du royaume gréco-bactrien. Il garde la Bactriane, et associe ses deux fils Eumène et Antimaque II à son gouvernement. Dans le même temps il coopte Apollodote I (qui porte lui aussi la coiffe macédonienne) pour gouverner les territoires indiens depuis Taxila, c'est-à-dire les territoires du sud de l’Hindou Kouch. Cet avènement refonde complètement le royaume gréco-bactrien, et est probablement choisi comme départ d’une nouvelle ère par les Bactriens. Cela correspond à une réorganisation politique, économique et religieuse du pays.

On note ainsi qu’Apollodote I mit fin à la monnaie de cupro-nickel[1] qui était apparue en raison du manque d’argent dans le royaume  grâce à de nouvelles sources de revenus apparues lors de la guerre civile contre Agathocle, les cités et peuples étant ponctionnées de tributs élevés, en particulier les villes commerçantes indiennes. Ces monnaies éliminent rapidement les monnaies locales et ne portent aucune représentation de dieu indien Mais il prend comme dieu Poséidon, dont le trident est assimilable à celui de Shiva, dieu indien, introduisant ainsi une forme de syncrétisme.

Sur le plan territorial le règne d’Antimaque I qui dure jusque vers -173 semble marquer la fin de l’expansion en Inde où le Pendjab avait été conquis. La nouvelle organisation de l’empire donne également  un nouveau rôle à Alexandrie du Caucase/Kapisi, entre les deux capitales de Taxila et Bactres, devenant même probablement la capitale d’été des souverains de Taxila.



[1] Un métal formé de cuivre et de nickel, que l’on connait à Taxila depuis longtemps et qui est peut-être le métal offert par les Indiens à Alexandre le Grand.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.