Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
4 juillet 2012 3 04 /07 /juillet /2012 10:35

Selon certains, les Achéménides avaient perdu le contrôle effectif des territoires indiens, du Gandhara, voire même de l’Arachosie, au plus tard depuis Artaxerxès II.

Alexandre avance vers le fleuve Indus, fondant au passage une ville appelée Nicée, en prévision de ses victoires futures en Inde. Cette ville se trouve dans la vallée du Laghman. De là, il avance vers l’Est, laissant le gros de ses troupes sur la rive droite de la rivière Kaboul, passant par la passe de Khyber. Il doit réduire les résistances des peuples de cette région1 dans de très durs combats, ces peuples possédant de véritables forteresses naturelles où ils se réfugiaient à son approche.

Comme chacun le sait, il parvint à l’Indus mais ses troupes refusèrent d’aller beaucoup plus loin. Lors de son retour, il semble qu’il ait au passage nommé un satrape des Indiens montagnards, un certain Samaxus ou Sambos. Ces peuples que l’on nommait Malles et Oxydraques contrôlaient la passe de Bolan et il semble qu’ils payaient tribut et envoyaient des troupes au satrape d’Arachosie. Cependant selon Arrien, ils n’étaient soumis à aucun satrape et ne payaient pas le tribut mais il affirme cela de tous les peuples montagnards contrôlant un passage stratégique.

Alexandre, lors de son retour, unifie l’Arachosie, dirigée jusque là par Menon, à la Gédrosie sous l’autorité de Syburtios. Alors qu’il était en Carmanie, dans le Sud-est de l’Iran actuel, les mercenaires installés dans la vallée du Kophen (la rivière Kaboul), qui avaient été confiée à Philippe qui avait succédé à Nicanor, assassinent leur chef et se révoltent. Ils sont violemment écrasés.

Durant son règne Alexandre inaugure un monnayage bimétallique avec des pièces en or et d’autres en argent, il sera en cela imité par les séleucides puis par les gréco-bactriens dont nous reparlerons plus tard.

L’empire perse était conquis et Alexandre l’avait récupéré à son profit. Mais son épopée marquait en réalité la fin de cet immense empire qui ne survivra pas à la mort de son dernier conquérant.



1 Ces campagnes laissèrent un souvenir impérissable auprès de ces peuples et Rudyard Kipling s’en servit pour situer l’histoire de sa nouvelle « L’homme qui voulu être roi » où un aventurier anglais prend le contrôle de ces peuples qui se souviennent encore du passage du grand conquérant et de son amour pour Roxane. Cette œuvre fut admirablement transposée sur les écrans avec dans le rôle le plus important Sean Connery.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.