Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
5 juillet 2012 4 05 /07 /juillet /2012 10:37

A l’annonce de la mort d’Alexandre, de nombreux grecs installés en Bactriane se sont révoltés, voulant renter dans leur patrie d’origine. Cette révolte fut peut être renforcée par une nouvelle révolte nationale des Bactriens. Ils sont cependant écrasés par les armées du satrape de Médie, et Stasanor devient alors satrape de Bactriane également.

Les satrapes de provinces afghanes se mêlent bien sûr des guerres de succession[1] qui suivent la mort d’Alexandre. Syburtios (Arachosie) et Oxyarte (Paropamisades) ont choisi le parti d’Eumène, et ce fut certainement aussi le cas de Stasanor, qui fit cependant allégeance à Antigone quand celui-ci remporta la victoire contre Eumène. Ces satrapes amenèrent certainement leurs troupes au combat, vidant la région d’une partie de sa population grecque, pourtant déjà faible. Par contre F.Widemann, en se fondant sur les homonymies, émet la théorie que des alliés et des membres des familles des compétiteurs malheureux se soient réfugiés dans les territoires bactriens (Eumène, Lysimaque).



[1] La mort d’Alexandre sans héritier provoqua une série très confuse de guerres entre tous ses lieutenants pour le contrôle de son empire. Ces guerres donnèrent naissance à plusieurs royaumes qui se déchirèrent pendant des décénies pour le contrôle des rives méditerranéennes.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.