Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
30 juin 2009 2 30 /06 /juin /2009 17:46

Je viens de finir ce livre absolument passionant que je n'avais commencé qu'il y a quatre jours. Pour tous ceux qui s'interessent à l'histoire de l'Afrique, à l'histoire du monde musulman ou à l'histoire de l'esclavage il est absolument indispensable.


Comme à son habitude l'auteur mène une réflexion très profonde sur le sujet, se base sur de nombreux ouvrages précédents et sur de nombreuses sources qu'ils cite. La bibliographie est à ce sujet très impressionante. Il a un don de clarté qui lui permet de vulgariser admirablement bien le sujet, s'appuie sur des cartes, qui parfois sont un peu imprécises, pour nous montrer tout l'intérêt et toute l'importance de son sujet. C'est un très bon travail de synthèse et d'hsitorien qui reste très accessible aux amateurs.

A travers cet ouvrage Jacques Heers  nous montre toute la cartographie de l'esclavage africain par les arabes mais il ne se limite pas à cela, il montre aussi avec un réel talent l'importance de celui-ci dans les sociétés noires, arabes et berbères. Son étude s'étalke sur un millénaire et plus. Sa reflexion est très pertinente, tant en ce qui concerne le manque d'intérêt étrange pour ce sujet de la part des très nombreux historiens de l'esclavage, qu'en ce qui concerne les difficultés d'une telle étude, il refuse notamment de tenter de chiffrer cette traite contrairement à d'autres.

Il divise son ouvrage en plusieurs chapitre qui lui permettent de traiter presque tout ce qui a un rapport avec le sujet, de la capture des esclaves à leur vente, leurs itinétaires, leurs travaux ou leurs conditions de vie, très contrastées. Il s'attache d'ailleurs à détruire toutes les images d'Epinal qui existent sur le sujet pour rester totalement objectif. Son premier chapitre se penche plus sur les origines de cet esclavage que sur le sujet en réalité et se comprend donc plus comme une longue introduction. Les autres étudiant succéssivement la chasse aux esclaves son organisation, surtout politique et ses justifications, les routes de commerce, qui recoupent celles de l'or et celels des pélerinages au fur et à mesure de la progression de l'Islam, la vision qui existait des noirs, et les préjugés qui l'accompagnaient et enfin le sort des esclaves.


Cet ouvrage en appelerait à mon avis un autre, sur l'esclage des blancs dans les pays d'Islman, et pas uniquement sur ce qui se passa pendant des siècles au Maghreb, il faudrait se pencher avec autant de clarté sur celui qui eut lieu entre l'Islam oriental et la Russie du Sud.

Partager cet article

Repost 0

commentaires

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.