Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
2 mai 2009 6 02 /05 /mai /2009 22:52

Insurrection espagnole à Madrid contre les troupes françaises.

Depuis les évènements du Soulèvement d'Aranjuez (17 mars 1808) qui avait finis par amener le roi à abdiquer sous les pressions de son frère Bonaparte et des troupes françaises présentes à Madrid sous les ordres de Murat, la révolte nationaliste grondait en Espagne.

Le 2 mai 1808, la multitude commença à se concentrer devant le Palais Royal. La foule vit comment les soldats français amenaient hors du palais la reine d'Etrurie qui devait être amenée à Bayonne. Sa sortie ne produisit aucun choc. La présence d'une autre voiture a fait penser qu'elle était destinée à l'infant François de Paule. Au cris de ¡Que nos lo llevan! (Ils nous l'enlèvent!), la foule pénétra dans le palais. L'infant apparut à un balcon augmentant l'agitation sur la place. Cette agitation est exploitée par Murat, qui dépêche un bataillon de grenadiers de la Garde Impériale au palais, et fait tirer dans le foule qui se disperse dans tout Madrid aux cris de Mort aux Français. La lutte va s'étendre à Madrid et durera pendant des heures.

Les madrilènes n'avaient presque aucune arme et durent recourrir aux techniques du combat de rue.Tout cela ne fut pas suffisant et Murat put mettre en pratique une tactique aussi simple qu'efficace. Quand les madrilènes ont voulu se rendre maitres des portes de l'enceinte de Madrid pour empêcher l'arrivée des forces françaises cantonnées hors de Madrid, il était trop tard. Cependant la résistance à l'avance des français fut beaucoup plus efficace que ce qu'avait prévu Murat ; mais cette opération permit à Murat de mettre Madrid sous la juridiction militaire. C'est-à-dire, traiter les madrilènes comme des rebelles.

Peu à peu, les foyers de résistance tombèrent. Des centaines d'espagnols, hommes et femmes, et des soldats français meurent dans cet affrontement. Le tableau de Goya La Charge des Mamelouks reflète les combats de rue qui se sont produit ce jour. Pendant ce temps, les militaires espagnols restent généralement passifs dans leurs casernements.

La répression est très dure. Murat voulait montrer que c'était lui qui gouvernait l'Espagne. Le soir du 2 mai, il signa un décret créant une commission militaire, présidée par le général Grouchy pour condamner à mort toutes les personnes arrêtées avec les armes à la main. Au Salón du Prado et dans les champs de La Moncloa, on fusille des centaines de patriotes. Peut-être quelques milliers d'Espagnols ont perdu la vie lors du soulèvement et des exécutions qui ont suivi. De leur côté, les Français ont perdu ce jour là 60 officiers et 900 soldats.

Murat pensait, sans doute, en avoir fini avec les élans révolutionnaires des espagnols, en leur inspirant une terreur effrayante. Cependant, la violence utilisée ne fit qu'enflammer le courage des espagnols. Elle donna le signal du début de la lutte dans toute l'Espagne contre les troupes d'invasion. Ce même 2 mai, dans la soirée, dans la ville de Móstoles un édit est publié dans lequel on appelle tous les espagnols à prendre les armes contre l'envahisseur. Cet édit, d'une manière indirecte, a provoqué le soulèvement général.

Ce 2 mai 1808 est donc le début de l'insurrection victorieuse des espagnols contre les troupes d'occupation françaises, c'est le début de la fin pour les français dans ce pays où ils subiront une terrible guerre de guerilla et continueront une politique de terreur extrêment contre-productive qui les mena finalement à se battre aux portes de Toulouse contre les espagnols et les anglais débarqués pour les appuyer.

Partager cet article

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article

commentaires

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.