Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
31 mars 2014 1 31 /03 /mars /2014 10:11

31 Mars 1959

Déguisé en domestique, le Dalaï-Lama franchit l'Himalaya à dos de yack et atteint l'État d'Assam, dans le nord de l'Inde. 7000 Tibétains déjà en exil accueillent leur chef spirituel poussé à l'exil par l'armée chinoise qui a occupé le pays quelques années plus tôt.

Tenzin Gyatso avait été  intronisé 14e Dalaï-Lama le 22 février 1940. En octobre 1950, les troupes chinoises envahissaient le Tibet malgré les protestations de l'Inde, mais dans une relative indifférence internationale car tous les regards étaient alors portés vers la Corée en guerre.

Après l'échec d'un soulèvement antichinois durement réprimé (10 000 morts) le Dalaï-Lama quitte le Tibet en secret et crée un gouvernement en exil à Dharamsala en Inde, où il siège toujours. Ce gouvernement est de moins en moins théocratique car le Dalï Lma laisse de plus en plus de pouvoir aux représentants des exilés tibétains (plus de 120 000 aujourd'hui)

Entre 1950 et 1990, la répression chinoise fait environ 1 200 000 morts. Le 7 mars 1989, la Chine instaure la loi martiale au Tibet ., cette même année, le 5 octobre, le Dalaï-Lama (lama pareil à l'Océan) reçoit le prix Nobel de la paix pour son action diplomatique en faveur du Tibet dans le monde entier. Et dans ces derniers mois la repression s'est de nouveau renforcée au Tibet en raison de nouvelles agitations avant les JO puis pour célébrer les 50 ans de la fuite du Dalaï Lama.

Il y a quelques jours une conférence des lauréat du Prix Nobel de la Paix a été annulée en Zfrique du Sud car ce pays avait refusé d'accorder au Dalaï Lama un visa, pour des raisons sécuritaire soit -disant, mais sans doute sous la pression de la Chine qui continue sa lutte sur tous les fronts contre l'identité tibétaine.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
25 mars 2014 2 25 /03 /mars /2014 10:14

25 Mars 1807

Le 25 Mars 1807 le Royaume Uni abolissait la traite atlantique sur ses territoires. C'était le premier pas qui allait amener le Royaume Uni, une des premières nations responsables du commerce triangulaire, à choisir, après avoir mis fin à la traite des noirs, de rendre leur liberté à des milliers d'esclaves dans ses possessions des Caraïbes.
Encore une fois le Royaume Uni montrait donc l'exemple en faisant un progrès social bien avant tous les autres (à l'exception de la France qui avait déjà abolit l'esclavage sur son territoire après la révolution française mais qui l'avait autorisé dans ses colonies).
Pour accueillir les noirs qui choisiraient de retourner en Afrique le Sierra Leone était même créé.
C'est donc un anniversaire très important que celui de l'abolition de la traite par l'Angleterre car cela signifie le début d'un lent processus qui n'est pas encore terminé aujourd'hui, celui de la fin de l'esclavage dans le monde.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
21 mars 2014 5 21 /03 /mars /2014 17:19

Le règne de Kanishka a du commencer en 127.C’est le véritable fondateur de l’empire kouchan par sa politique intérieure et sans doute extérieure. Il a réussi à unir l’ensemble des composantes de la société qui vivaient dans les différents territoires qui étaient sous son contrôle. Il était conscient de son importance puisqu’il fonda sa propre ère, qui fut utilisée par ses successeurs. Il fonde également des sanctuaires dynastiques, en particulier à Surkh Kotal et Rabatak où l’on a retrouvé des inscriptions permettant de retracer l’ordre dynastique précédent.

Ses premières monnaies sont exclusivement en Grec, tant en ce qui concerne l’écriture que les dieux représentés. La position des Grecs d'Afghanistan a pu être renforcée dans l’empire par le commerce avec Rome, qui devait se faire dans cette langue. Une inscription retrouvée à Surkh Kotal, qui porte le nom d’inscription de Palamède, montre qu’un hellène pouvait avoir un rôle important dans l’empire kouchan sous Kanishka ou son successeur Huvishka.

Pourtant le milieu bactrien prit de plus en plus d’importance à son époque et c’est sans doute ce qui explique la création de l’écriture kouchane pour le passage à la langue bactrienne sur l’ensemble des écrits de la deuxième partie de son règne. Dans le même temps il crée un panthéon syncrétique et varié qui fait son entrée dans le monnayage kouchan. Ce simple fait montre la tolérance religieuse de la dynastie kouchane.

 

Kanishka a été considéré comme un protecteur du Bouddhisme, mais contrairement à ce qui a pu être écrit il n’a pas du se convertir à celui-ci car Bouddha est très rare sur ses monnaies et celles-ci sont la vitrine de son idéologie.

Repost 0
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 08:20

18 Mars 1962

 

A cette date la France tourne définitevement une page de son histoire en acceptant les accords d'Evian, qui mettent fin à 8 ans de sale guerre en Algérie.

C'est la fin de la puissance coloniale française, et la fin d'une illusion pour beaucoup d'européens installés dans le pays ou restés en Métropole. C'est aussi un aveu de défaite de la part de la France, quelques années après l'échec cuisant en Indochine.

Pourtant il faudra attendre la présidence de Jacques Chirac pour que la mémoire de cette guerre évolue vraiment. Pour que le terme de guerre soit enfin employé, comme pour que la France et ses institutions, reconnaissent l'usage de la torture durant ce conflit. Ce qui pourant n'était plus un secret pour personne.

Bref cette date comme la précédente est importante car elle marque la fin d'une illusion pour la France et le début d'une "mémoire" qui a mis du temps à accepter d'être plurielle (et qui reste refusée par une partie des pieds-noirs), qui a mis du temps à accepter tout simplement d'être plus objective.

La signature des accords d'Evian ne mettait fin qu'aux opérations armées, l'OAS continua a agir et encore aujourd'hui les confltis de mémoire troublent les relations entre les deux pays, ce qui prouve bien que le conflit perdure, dans les esprits.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
18 mars 2014 2 18 /03 /mars /2014 07:09

La question de la capitale

Il n’existe pas d’information capable de préciser si les Kouchans eurent véritablement une capitale. Dans les textes occidentaux comme pour les chinois, la ville de Bactres semble jouer un rôle important, confirmé par l’archéologie, mais les villes de Begram/Kapisi, Peshawar et Mathura en Inde semblent également être très importantes pour la dynastie. Chacune de ces villes devait au moins être une capitale régionale.

Bactres est cependant la ville la plus souvent citée par les occidentaux ou les chinois comme capitale de l’empire kouchan mais cela peut venir de la renommée de cette ville depuis l’empire achéménide.

Les frontières de l’empire kouchan

Il est difficile de préciser quelle fut l’extension du royaume kouchan sous chaque roi. Il semble que sous les Grands Kouchans, à l’apogée du royaume, les frontières kouchanes ne dépassent largement les frontières de l’Afghanistan actuel mais ne comprenne pas véritablement l’Arachosie occidentale et le Séistan. On a des preuves de l’extension de l’empire à travers la quasi-totalité de la vallée du Gange. De même on a des traces d’installation sous Kanishka des Kouchans dans une partie du bassin du Tarim au Turkestan oriental.

Cependant dès le IIIe siècle les Kouchans ne contrôlent plus que le cœur de leur empire centré sur les deux centres du Gandhara et de la Bactriane.

Repost 0
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 10:00

17 Mars 1994

 

Ce jour là s'ouvre un des plus grand procès de l'histoire de France, celui de Paul Touvier, chef de la Milice durant la deuxième Guerre Mondiale.

C'est un grand procès en raison des péripéties qui ont eu lieu avant l'ouverture de celui-ci, tournant autour de la mémoire que la France voulait garder de cette période. Pendant longtemps la France de la collaboration a été ignorée de la mémoire officielle pour ne retenir que celle de la résistance. Dès le début des années 1980, le sentiment changeant peu à peu, ce procès avait été envisagé mais il fallu attendre 1994 pour le voir s'ouvrir.

Ce procès est aussi une victoire des autorités judiciaires sur une partie de l'Eglise qui protegeait cet homme depuis le lendemain de la guerre et qui avait même obtenu un non lieu dans une première mise en examen. Son ouverture signifie donc la fin d'une certaine impunité et de certaines protections pour les criminels de guerre. Elle ouvre même la voie à un procès pour Maurice Papon, car Touvier avait été un temps amnistié par le président Pompidou.

C'est donc une page de l'histoire de l'après guerre en France qui se tourne avec l'ouverture de ce procès.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
17 mars 2014 1 17 /03 /mars /2014 09:51

Wima Kadphisès est le fils et successeur de Wima Taktu. Il règne entre 100 et 127 de notre ère. Plus encore que son prédécesseur va se tourner  vers l’Inde si l’on en croit l’utilisation de Shiva sur ses monnaies comme dieu protecteur.

Ce choix, certainement dicté par de nouvelles conquêtes indiennes vers la vallée du Gange, ne semble pas pour autant entrainer une perte d’intérêt pour les premiers territoires kouchans situés au Nord de l’Hindou Kouch ou en Kapisène. En effet, il est établi que c’est sous son règne que s’est rouverte la route de l’or vers le Nord. De plus on connait une ambassade qu’il envoya à Rome, sans doute venue par l’Océan indien, mais probablement dans le but de renforcer des relations politiques, les deux empires partageant comme ennemi l’empire parthe. De même, il semble que les relations avec la Chine se soient développées à cette époque.

Cette relation privilégiée avec la Bactriane est confirmée par le fait qu’il semble que Bactres soit restée une capitale très importante de l’empire et que durant les règnes suivants, tous les grands administrateurs que l’on connait en Inde étaient originaires de Bactriane si l’on en croit leurs noms.
Repost 0
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 16:32

16 Mars 1968

 

Massacre de My Lai par des soldats américains au Vietnam.

Pensant que des soldats insurgés communistes sétaient réfugiés dans ce petit village les troupes américianes menèrent un assaut très violent, violant, torturant et massacrant les habitants de la localité. Un pilote d'hélicoptère qui passait par là ne parvint pas à faire arrêter ces actes qui furent révélés quelques mois plus tard par des témougnages américains comme vietnamiens.

Il est difficile de dire combien de personens sont mortes ce jour là, entre 300  et 600 mais l'impact de ce massacre ne tient pas tant au nombre de victimes qu'à la couvertaure médiatique dont il fit l'objet. Cet acte fut l'un de principaux déclencheur du rejet de la guerre par la population des Etats-Unis et de sa condamnation par l'opinion publique mondiale.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article
16 mars 2014 7 16 /03 /mars /2014 10:41

Un règne sans difficultés ?

C’est fils qui a succédé à Kozoulo Kadphisès entre 90 et 100 probablement. Selon certains son nom a longtemps été ignoré, on ne connaissait de lui que ses épiclèses, Mégas Sôter. Il est le premier à prendre le titre de roi en grec, ce qui montre l’affirmation du pouvoir kouchan sous le règne de son père et la perte progressive de l’influence politique des grecs dans le royaume. On peut aussi mettre ce titre de roi en relation avec la prise de pouvoir à Bactres si l’on en croit les monnaies. Il fait cependant frapper toutes ses monnaies à l’effigie de Zeus, mais celui-ci y est assimilé à Mithra.

Cette perte d’influence est peut-être également la conséquence de l’extension du royaume en Inde, rendant l’élément grec et hellénisé de plus en plus minoritaire dans l’empire en formation. Cette conquête est évoquée par un passage du Hu Hanshu qui affirme qu’un général fut installé comme gouverneur des territoires indiens mais nous reviendrons sur ce point. Une conséquence de ces conquêtes est aussi la réduction du royaume indo-parthe à l’Arachosie et au Sistan, perdant leurs derniers territoires indiens.

Soter Megas, un usurpateur?

Une autre interprétation de l’existence de Sôter Megas serait qu’il s’agissait d’un grand général kouchan à qui avait été confiés les territoires indiens et qui aurait usurpé le trône, reléguant Wima Taktu, l’héritier naturel du trône, dans la région du Cachemire. N’osant pas imposer une nouvelle dynastie, il aurait gardé Wima Taktu pour maintenir une certaine légitimité à son pouvoir mais en le privant de tout pouvoir réel. Cette interprétation se fonde sur le caractère grec des monnaies de Soter Mégas et sur quelques inscriptions de Wima Kadphisès. Certains affirment même qu’il pourrait s’agir d’un Grec.

Une chose est sûre, c’est Sôter Mégas, quelle que soit son identité véritable, qui a étendu les territoires kouchans. Des découvertes monétaires à son nom ont été faites de l’Oxus au Gange ce qui laisse penser à un conquête vers le sud-est mais aussi vers le Nord et Bactres.

Il aurait régné tout au long du règne de Wima Taktu, à partir de 90 environ, jusqu’au début du règne de Wima Kadphisès, vers 110, date à laquelle il est vaincu par le souverain légitime, fils de Wima Taktu.
Repost 0
15 mars 2014 6 15 /03 /mars /2014 09:28

15 Mars -44

 

Célèbre anniversaire que celui de l'assassinat de Jules César par des conjurés, dont son fils Brutus. Ceux-ci voulaient mettre fin à l'ascension incroyable de cet homme qui sétait débarassé des dernières armées de Pompée tout juste un an avant à Munda. Ce complot avait pour but d'empêcher Jules César de prendre tout le pouvoir et de créer un Empire, car il n'était pas le premier empereur comme on le dit souvent.

Une fois l'assassinat perpétré les auteurs de cet attentat préférèrent fuir face à la colère de la plèbe, que César avait réussi à se concilier. Ils furent vaincus par les armées levées par le fils adoptif de César, Octave, qui prendra le nom d'Auguste et réussira à imposer l'Empire et à devenir le premier empereur.

Cet assassinat n'aura donc servit qu'à rendre plus légitime encore un phénomène qui couvait depuis un certain temps dans la République romaine finissante, celui de la concentration des pouvoirs dans les mains d'un seul homme. Les conséquences de cet assassinat furent donc opposées à son but, car en lieu et place de sauver la république cet acte a précipité sa fin.

Repost 0
Published by Amalkhan - dans Ephéméride
commenter cet article

Profil

  • Amalkhan
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.
  • Professeur d'histoire géographie passioné par l'Afghanistan et amoureux des lettres.

Bienvenue

Voici un blog qui vous présente une certaines quantité d'information sur des sujets très divers. Utilisez la colonne ci-contre pour accéder aux thèmes et articles qui vous intéressent.

Attention

Ce blog est en pleine refonte, certains articles et certaines catégories vont disparaître et d'autres vont apparaître, d'autres encore vont être modifiés dans les mois à venir.